BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager

blang's blog

Dimanche 08h03

Nos petits voisins d'en dessous nous ont réveillé vers 8h00 du matin...En hurlant à tel point que je me suis demandé si on n'égorgeait pas un porc. Il s'agît de trois têtes blondes dont on a envie de carresser tendrement les cheveux quand on les croise dans l'escalier. Oui enfin seulement la première fois... Parce-qu'une fois qu'on les a entendus dans leurs oeuvres quotidiennes via notre plancher aussi isolé phoniquement qu'un morceau de carton, tout élan de tendresse s'en trouve sérieusement entamé!

Nous croisons ce matin la propriétaire des trois terreurs...

- Désolé pour ce matin, ils ont été infernaux!

- (c'est A. qui parle, elle est beaucoup plus...diplomate que moi) C'est pas facile avec les enfants, hein?

- ça y est nous allons déménager à la fin du mois d'aôut!

- (vite cacher ce sourire qui commence à illuminer mon visage) Ha bon ça y est?

- l'immeuble va être beaucoup plus calme n'est-ce pas?

De retour dans mon bureau, j'observe le ciel par la fenêtre. La journée promet d'être belle... En dessous, le blondinet en chef a encore volé son pipeau à sa soeur. Il a en général une façon très personnelle d'interpréter les grands classiques, mais j'avoue que pour la première fois, mon oreille n'est pas insensible au charme de la mélodie. 

09:49 - 3/7/2005 - commentaires {0}

Allo?

Interview téléphonique (presque) imaginaire.

 

Blogs-Magazine: Blang, bonjour...

blang: Heu...bonjour. Mais moi c'est blang,  pas Blang...

B-M: Excusez-moi mais je ne comprends pas...

blang: Laissez tomber, continuez!

B-M: Certains vous disent irascible, que leur répondez-vous?

blang: Oh que c'est très exagéré...

B-M: Vraiment?

blang: Ben oui vraiment...Où voulez-vous en venir?

B-M: Heu...On vous dit également ironique?

blang: On vous dit ceci, on vous dit cela...Mais c'est qui on ?

B-M: Vous savez dans la blogosphère les nouvelles vont vite! 

blang: Non mais vous vous foutez de moi là? J'ai commencé mon blog il y a une semaine! Mon audience est encore comment dire... très restreinte! D'ailleurs je n'ai pas très bien compris pourquoi vous vouliez m'interviewer?

B-M: hum... Je souhaite seulement vérifier quelques informations...

blang: Soyez plus clair alors!

B-M: (raclement de gorge) Et bien comment dire...

blang: oui?

B-M: Certains vous taxent de misanthropie!

blang: Comment ça? Mais qui me taxe de misanthropie?

B-M: Je ne peux hélas pas dévoiler mes sources...Mais elles sont nombreuses.

blang: (haussant le ton) Ecoute journaliste de mon (bip) je commence à en avoir ras le (bip) de tes questions à la (bip) d'accord? Alors si tu me dis pas tout de suite où tu veux en venir, ton interview tu peux te la (bip) dans le (bip) !

B-M: Calmez-vous...Avouez seulement que vous n'êtes pas très sociable...

blang: (hurlant) Mais qu'est-ce que c'est que c'est que ces questions de psychologue à 2 balles, espèce de gros (bip) ? Sale (bip) va! (bip) ta (bip) et puis après (bip) ton (bip). Et puis pendant que tu y es, quand t'auras fini t'auras qu'à (bip) des (bip) !

B-M: Allo? Allo?

___

 

23:45 - 2/7/2005 - commentaires {0}

Cyberdivan...

La psychanalyse par internet! Ballade aujourd'hui sur le site d'un psy proposant cette formule résolument novatrice! Morceaux choisis...

 

Une fois le contact établi sur le net et les webcams mises en marche, la séance commence par un échange de bonjour en se voyant, puis l’analyste interrompt la télétransmission de sa caméra afin que le patient ne le voit pas.

> Mais...qu'est-ce qui me prouve qu'il fait pas son courrier en même temps le gars? Ou qu'il regarde pas Roland-Garros?

Par contre le patient reste sous son regard par le biais de la caméra pendant les 45 minutes que dure la séance.

> Merde, même pas possible d'aller se chercher une bonne bière dans le frigo !

 

L’analyste écoute son analysant dont les paroles lui parviennent par ses écouteurs ; le micro dont il dispose lui donne la possibilité d’intervenir quand il le juge opportun tout comme il le ferait dans son cabinet. A la fin de la séance, l’analyste rebranche sa caméra et redevient visible pour son patient, il échange quelques mots avec lui avant de lui dire au revoir. Les avantages d’une analyse par le net sont très importants. Il y a tout d’abord l’absence de déplacements ; c’est donc moins de fatigue, moins de stress, moins de perte de temps et une économie financière. D’autre part, le contact par le net est beaucoup plus familier ; on est chez soi tranquillement installé, ce qui permet à certains patients de se sentir moins intimidés par la personne de l’analyste. Il existe aussi une plus grande souplesse dans le cours de l’analyse, par exemple, à un moment délicat de la cure, le patient peut souhaiter ne pas être vu et débrancher sa caméra ou préférer pendant quelques séances écrire (par email) à son analyste plutôt que de lui parler (...) De chez soi, on est plus à l’aise, on écrit aux moments que l’on souhaite (l’envoi ne se faisant qu’au jour fixé par email), on n’est pas interrompu dans sa pensée par une intervention ou une relance de l’analyste ou gêné par son silence.

> La psychanalyse par email maintenant!

L’analyste peut travailler sur le contenu et sur la forme du courrier : couleur, caractères, taille des caractères, les lapsus, certaines répétitions, le choix d’un vocabulaire particulier tout aussi révélateur qu’une gestuelle ou qu’une voix.

> Après le lapsus linguae, et le lapsus calami, voici apparemment le lapsus clavis !

Psychanalyse par webcam 3 fois par semaine, séance de 3/4 d’heure, forfait par 12 séances payables d’avance soit un mois de séances : 480 euros soit 40 euros la séance.

Citons pour finir cette cliente manifestement satisfaite!

"je peux faire ma séance chez moi, tranquillement installée dans un fauteuil face à mon ordinateur. Et puis plus de perte de temps, plus besoin de trouver une place pour se garer, plus de stress pour ne pas arriver en retard à la séance après une journée de travail. Quel bonheur ! Pour moi c’est la formule idéale… "

> Le cyber-transfert: c'est beaucoup mieux, non?

 

Pour en savoir plus (vraiment???) : 

http://www.psycho-ressources.com/bibli/psychanalyse-en-ligne.html

11:45 - 1/7/2005 - commentaires {0}

Jury n° XXXX

Petite description du Jury de Bac n°XXXX salle 12 du lycée XXXX.

Convocation: Aujourd'hui de 9h00 à 14h30.

Nombre de candidats: 300

 

Ca commence très mal! Tout d'abord les copies ont été mal classées par le secrétariat. Résultat: nous n'avons pas sous les yeux les copies des candidats que nous avons corrigés. Scandale dans l'assemblée! Certains (dont moi) font remarquer que ce n'est pas si grave puisque nous sommes regroupés par discipline: il suffit donc de dialoguer entre collègues. L'agressivité de plusieurs profs est palpable. L'administration est accusée d'incompétence caractérisée, des noms d'oiseaux volent. D'autres, manifestement pressés de partir avant d'être arrivés, hurlent dans un brouhaha indescriptible qu'ils veulent commencer. Parmis ses crieurs il y a un prof de physique arrivé il y a deux minutes. Une prof de philo lui fait remarquer qu'il est très mal placé pour râler vu qu'il arrive avec une demi-heure de retard. Suit un affrontement verbal hallucinant entre les deux énergumènes.

La présidente du jury parvient difficilement à ramener un semblant d'ordre et se met à lire en tremblant un texte "légal" introductif. Elle est stoppée au bout de quelques secondes...

- Non mais vous sortez d'où? On a pas fini là!

- Ecrivez les fourchettes de notes au tableau et qu'on commence bon sang!

- Elle l'a eu où son diplôme de présidente? Dans une pochette surprise? (Rires)

Après quelques minutes de tergiversation, l'étude des cas débute. Les bavardages sont légion, la présidente demande vainement le silence. Plusieurs collègues trouvent inadmissible le comportement de certains d'entre nous et pire que celui de certains élèves. Parmi les perturbateurs se trouve l'énergumène physicien de tout à l'heure. Il fait rire ses camarades les plus proches en leur racontant des blagues et il n'échappe à personne que certaines concernent la présidente. Ce physicien retardataire s'avère effectivement un redoutable humoriste. A son actif: Un candidat qui a son bac scientifique (si, si!) avec 7 en physique, 4 en maths mais 19 en option althérophilie est: Un candidat qui a eu son bac à l'arraché.

Lorsqu'on étudie le cas de ceux qui ratent de très peu la moyenne, certains profs avouent parfois ouvertement : qu'il faut leur donner sinon on va se les taper à l'oral de rattrapage...Les candidats ne retrouvent hélas pas cette générosité de leur part lorsqu'on arrive à l'étude de ceux qui ont une moyenne légèrement inférieure à la barre qui leur aurait permis d'accéder à ce même oral de rattrapage...

Mais attention! Lorsqu'on discute du cas d'un élève qui (dixit son dossier) est dissipé en classe, alors là il y a consensus! Le candidat ne pourra en aucun cas bénéficier des largesses du jury!

 

Qu'y a t-il de pire qu'une classe de 30 élèves déchaînés? Et ben un jury de bac constitué par 30 profs!

17:19 - 30/6/2005 - commentaires {0}

Sorbet citron-estragon

Une invention anti-canicule plutôt réussie aujourd'hui:

 

- le jus d'une orange

- le jus de trois citrons frais

- 275g de sucre semoule

- 1 blanc d'oeuf

- 1/4 de bouquet d'estragon

 

Mettre 275 ml d'eau et le sucre dans une casserole. Mélanger avec une cuillère en bois pour faire dissoudre le sucre sur feu moyen. Faire bouillir le mélange environ 1 minute. Retirer la casserole du feu et y plonger l'estragon pour infuser le sirop. Couvrer la casserole et laisser reposer. Retirer l'estragon et mettre le sirop au réfrigérateur pour le faire bien refroidir.

Mélanger le citron et le jus d'orange au sirop. Battre le blanc d'oeuf en neige et y incorporer peu à peu le mélange. Mettre le tout en sorbetière pendant au moins 30 minutes. A consistance, placer le sorbet au congélateur.

 

Idéal pour accompagner des fraises !

23:03 - 29/6/2005 - commentaires {0}

Précédent Suivant
Description
une chronique passionnante!

Accueil
Mon Profil
Archives
Amis

Derniers Articles
- Dimanche 08h03
- Allo?

Amis