BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : VÉGÂNERIES16/11/2020

On a connu les végétariens, supposés pacifistes bien que l'un des plus célèbres d'entre-eux n'était autre qu' Adolf Hitler. Il y eut ensuite les végétaliens, plus radicaux, refusant consommer non seulement la viande mais également le lait et les oeufs. Nous avons maintenant les végans, relevant plus de la secte que du monde dit civilisé. Agressant les vendeurs de produits carnés ou laitiers, mettant l'animal au dessus de l'homme, un de leurs membres, le journaliste ou supposé tel Aymeric Caron voudrait qu'on laisse les moustiques nous piquer au prétexte que ce sont des femelles voulant nourrir leurs bébés. Le Club des Ronchons, présidé par Alain Paucard, ne pouvait que s'intéresser à ces énergumènes qu'il exécute dans son douzième recueil intitulé VÉGÂNERIES. Au fil des pages, nous découvrons un texte de Jean Dutourd, écrit en 1958 constatant l'extinction de la civilisation du cheval, Bernard Leconte nous rappelle le classement des espèces effectué par Aristote. Les végétaux étant doté d'une âme sensitive, devons nous les consommer ? Une Fake News d' Alain Paucard amène à croire que le Palais du facteur Cheval a été détruit. On n'a pas idée non plus, quand on est un bipède doté de raison de s'appeler ainsi ! Gérald Sibleyras, quant à lui, révèle une expérience scientifique effectuée il y a peu. Des savants ont choisi à l'aveugle un végan et un non végan qui furent plantés jusqu'aux genoux chacun dans un vaste pot garni du même humus de qualité supérieure À vous de découvrir le résultat de cette étude instructive. Jean Tulard nous révèle ce que mangeait Napoléon en temps ordinaire et lors de banquets. Eh bien n'en déplaise à certains, il n'était pas végétarien. Toujours en verve, Jean-Jacques Péroni suggère aux végans de se suicider, le corps humain n'étant qu'un tas de barbaque. Vingt-huit contributeurs, plus ronchons les uns que les autres, parmi lesquels le dessinateur Trez, ont participé à ce jeu de massacre anti-connerie végane et vous invitent à partager non pas le pain mais la côte de boeuf de l'amitié. VÉGÀNERIES du Club des Rochons Sous la direction d' Alain Paucard Via Romana 112 pages 16 € Retrouvez À L' ÉCOUTE DES LIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)

Article 25 of 5419
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces